IMG_2947.JPG

FAUT IL METTRE LA MAIN DANS LA GAMELLE :

Suite au visionnage d’une vidéo, voici des informations que j'ai retranscrits sur la protection de ressource alimentaire chez le chiot.

 

FAUT IL METTRE LA MAIN DANS LA GAMELLE ?

 

Pourquoi cela représente t-il un intérêt ?

 

Nous avons un comportement bien réel qui existe chez tous les chiens : la protection de ressource. Dans ce cas précis, nous parlons de la protection alimentaire.

 

De quoi s’agit-il ?

Le chien le plus adorable du monde peut se transformer en petit « diablotin » lorsque nous nous approchons de sa nourriture.

Par exemple :

Si je m’approche de sa gamelle quotidienne, il se peut que notre chiot se montre très sympathique. Toutefois, si je m‘approche de lui lorsqu’il mange un aliment plaisir (une oreille de cochon, un bois de cerf, ...) qu’il n’a qu’une fois par mois, il se peut qu’il nous montre les crocs.

Cela ne veut pas dire que notre chien est un danger. A nous, en tant que maître, de lui apprendre que nous ne représentons pas un danger lorsque nous nous approchons de sa nourriture.

 

Ce qu’il ne faut pas faire :

Je donne à manger à mon chiot. En général, il est très goulu et se précipite pour savourer son repas. Au bout de quelques secondes, nous essayons de mettre notre main dans la gamelle voire de la lui prendre.

Le risque est que le chiot associe notre présence à la perte de son repas et qu’il le termine beaucoup plus rapidement. De plus, certains iront plus loin et essaieront de défendre se qu’ils considèrent comme leur « bien ».

De là, nous pouvons avoir un chiot :

  • qui claque des dents

  • qui grogne

  • qui mord.

 

Bilan de cette situation : nous générons du stress sur notre chiot. Ce dernier étant déjà sensible, nous sommes en train de lui apprendre qu’il a raison de se méfier de nous et de protéger sa nourriture.

 

Ce qu’il faut faire :

Je donne à manger à mon chiot dans un endroit calme où il ne risque pas de se faire surprendre.

Je m’approche de sa gamelle, dépose une ressource alimentaire bien plus intéressante que ce que je lui sers quotidiennement (cela peut être : un morceau de saucisse, de fromage…) puis je pars.

Nous pouvons inviter les autres membres de la famille à en faire de même dans les prochains jours.

Ainsi, notre chiot associe notre présence auprès de sa gamelle à quelque chose de très positif.

 

Bilan de cette situation :

En pratiquant ce genre d’exercice, notre chiot apprend :

  • qu’il n’a pas à craindre notre présence près de sa gamelle

  • qu’il n’a pas à la défendre face à nous car nous ne sommes pas un danger pour son repas

De plus, nous sommes en train de créer une relation de confiance avec notre chiot.

 

De temps en temps, lorsque nous déposons un bout de fromage nous pouvons nous permettre de mettre la main dans la gamelle.

 

ATTENTION :

  • à ne pas le faire à chaque repas

  • à ne pas le réaliser de manière répétée pendant son repas

  • à ne pas le pratiquer avec plusieurs personnes en même temps

Le repas doit rester un moment de plaisir pour votre chiot.

 

Application dans d’autres situations :

Lors d’une balade, si notre chiot trouve une denrée rare, il se peut qu’il la considère comme le top du top, alors que cela peut être un danger pour lui. Étant donné que nous avons travaillé au préalable la protection de ressource intelligemment, il sera beaucoup plus facile pour nous de lui reprendre.